Skip to content

Les femmes, piliers de l’Economie Numérique Camerounaise

Posted in Economie Numérique, and Promotion de la femme

Digital Economy Female leadership
1. Minette Libom Li Likeng – 2. R. Enonchong – 3. P. Sibiya – 4. C. Nkoth Bisseck – 5. E. Medou Badang

Si l’avenir de l’Afrique est indissociable d’un meilleur accès des femmes aux opportunités, les femmes connectées du Cameroun on trouvé dans le numérique une nouvelle forme de mode d’expression. En effet, la Camerounaise 2.0 met en scène sa vie sur Instagram, commente l’actualité sur Facebook, fait « ami-ami » avec des influenceurs sur Twitter et chatte à longueur de journée sur Whatsapp.

Mais bien au-delà du bourdonnement parfois distrayant des réseaux sociaux, le Cameroun vit une ère inédite où le leadership de l’économie numérique s’est complètement féminisé. Pour la première fois de notre histoire, nous avons des femmes à la tête du Ministère de Postes et télécommunications, ainsi qu’à la direction générale des deux plus imposants opérateurs de télécoms, entre autres.

Le site Icicemac.com a mis en lumière les « Femmes espoir de l’économie numérique » au Cameroun, et j’ai eu l’honneur d’y figurer au côtés de 4 femmes dont j’admire profondément le profil et les actions.

  • Minette Libom Li Likeng, première femme Ministre des Télécommunications du Cameroun – Voir sa biographie
  • Elisabeth Medou Badang, première femme à la tête de la filiale camerounaise d’Orange – Voir son profil Linkedin
  • Philisiwe Sibiya, première femme à la tête de la filiale camerounaise de MTN – Voir son profil Linkedin
  • Rebecca Enonchong, entrepreneure tech et influenceur de renommée internationale – Voir son profil Linkedin

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article « Ces Femmes espoir de l’économie numérique » sur Icicemac.com

On apprend dans cet article que le séjour de 13 ans de notre Ministre des TICS à la tête des douanes camerounaises a été ponctué de retentissants succès , notamment grâce à son choix d’intégrer des applications informatiques avancées dans les procédures de la Douane. On y découvre également que les deux dirigeantes d’Orange et MTN ont toutes les deux de solides background financiers à la génèse de leur prestigieuses carrières. On y réalize qu’en plus d’avoir elle aussi un background financier, que la très influente co-fondatrice d’ActivSpaces est engagée sur plusieurs fronts dans la démocratisation de l’accès aux nouvelles technologies en Afrique. Et enfin, cet article relate également le travail de terrain que mes équipes et moi-même avons mené pour l’alphabétisation numérique des commerçants camerounais, mais également pour le développement des jeunes et des femmes par le numérique.

Il faut souligner que peu de pays au Monde – en réalité je n’en vois aucun mais je suis ne suis probablement pas objective ! – ont eu autant de femme à des postes-clés de ce secteur au même moment. Le Cameroun voit en outre émerger un nombre croissant de femmes dirigeantes de startups et de medias numériques telles que Céline Fotso, fondatrice et CEO de www.jewanda-magazine.com ou Diane Audrey Ngako fondatrice de www.visiterlafrique.com.. Les signaux sont donc très positifs, notamment pour la sensibilisation des femmes aux carrières dans le secteur du numérique,  traditionnellement perçu comme masculin.

Affaire à suivre !

Candace Nkoth Bisseck

3 Comments

  1. Batep Sosthene Blaise
    Batep Sosthene Blaise

    très intéressant

    2 juin 2016
    |Reply
  2. Batep Sosthene Blaise
    Batep Sosthene Blaise

    je voudrais assister si possible à l’échange du 18 juin à douale.

    2 juin 2016
    |Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *