Skip to content

(Re) partez travailler en Afrique

 

Dschang, Cameroun

Vous êtes un(e) jeune femme (ou homme) africain(e) intelligent(e) et ambitieux(se), et vous vivez en dehors de votre pays d’origine. Après quelques années d’études et/ou de carrière à l’étranger, vous commencez à vous poser la question du retour en Afrique. Peut-être que vous avez l’impression que vous avez atteint un plafond de verre, en raison de vos origines, en raison de vos nouvelles aspirations ou tout simplement parce les perspectives de croissances sont limitées dans le pays/secteur dans lequel vous travaillez. Peut-être ressentez-vous le manque de la chaleur et du sentiment d’appartenance qu’évoque le souvenir « du pays », et vous pensez pouvoir y avoir un impact plus important. Vous voyez nombreux de vos amis et vos contacts rentrer en Afrique, vous voyez passer tous ces articles de presse, ces success stories, ces conférences qui indiquent une nouvelle ère de la narration autour de l’Afrique et vous voulez en faire partie.

Mais vous vous posez aussi de nombreuses questions. Devriez-vous faire le grand saut ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Et si cela ne marchait pas ? Il y a-t-il un risque pour votre vie personnelle ? Devriez-vous prendre le risque de diminuer votre revenu si vous rentriez ? Devriez-vous attendre d’avoir plus d’expérience ?

Comme vous, je me suis posé ces questions à plusieurs reprises, et comme vous l’imaginez, je suis finalement retournée travailler sur le continent. Mais c’était loin d’être une décision aisée à prendre, et croyez-moi, le processus n’était absolument pas linéaire.

Suresnes, France

Comme certains d’entre vous le savent, je suis née en France de parents camerounais et j’ai passé l’essentiel de ma vie au Cameroun avant de partir travailler en Côte d’Ivoire. De là, je suis retournée m’installer en France pour reprendre des études en Ecole de commerce. Je suis rentrée au Cameroun en 2014 pour diriger la filiale locale de l’une des plus grandes compagnies de commerce électronique en Afrique.

Aujourd’hui, entre autres projets, je travaille avec une prestigieuse Université américaine en Afrique de l’Ouest, en qualité de spécialiste de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Tout en étant «de retour» sur le continent, j’ai régulièrement le plaisir de voyager en Europe et aux États-Unis pour des interventions publiques, pour réseauter, pour les affaires ou pour des raisons personnelles. J’ai à ces occasions la possibilité de me renouer avec mes proches, me promener en centre-ville, faire du shopping, travailler avec une connexion Internet stable, et profiter du meilleur des deux mondes.

Cela pourrait être vous. Ou pas.

Je crois qu’il y a un temps et un lieu pour le destin de chaque chose et chaque personne. Non, je ne crois pas que tous les Africains devraient rentrer à «aider à construire» l’Afrique, sauf si on a bénéficié d’une bourse du gouvernement ou si l’on voit son permis de séjour a expirer. De mon point de vue, vous avez absolument le droit de rester en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, à Singapour ou ailleurs si votre situation administrative et financière le permet et si vous vous y plaisez. Cependant, si vous envisagez de vous (ré)installer en Afrique, nous pouvons travailler ensemble pour évaluer si c’est la bonne option pour vous à ce stade, et si oui, définir stratégiquement les étapes à suivre pour que cette aspiration se transforme en aventure passionnante.

Actuellement, vous sans doute intimidé(e), mais si cette petite voix intérieure vous pousse à continuellement vous demander « et si ? », si votre cœur bat un peu plus vite lorsque vous voyez un proche faire le voyage de retour en Afrique, n’attendez plus. Contactez-moi dès maintenant en replissant le formulaire en bas de page, et construisons ensemble le prochain chapitre votre success story africaine.

Forbes Afrique, Juin 2015

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!